L'Ostéopathie chez le nouveau-né

Ostéopathe bébé à Nîmes
Chez le nouveau-né, les techniques et leurs effets sont radicalement différents de chez l'adulte.
Les techniques sont systématiquement douces, le travail manuel consiste principalement à stimuler soit des zones musculo-réflexes, soit les plages cartilagineuses suturales. 

L'ostéopathie pour le nouveau-né : quels motifs ? 

L'ostéopathie chez le nourrisson a pour but de (re)trouver un confort postural et d'optimiser le développement de sa motricité. 

Les motifs les plus courants sont les suivants : 

- "Tête plâte" (plagiocéphalie positionnelle) 

- Asymétrie crânio-faciale, 

- Pathologie ORL chroniques (sinusites, etc.),

- Torticolis,

- Régurgitations, 

- Coliques, 

L'ostéopathie pour le nouveau-né, les questions fréquentes des parents :

Ostéopathe pour bébé à Nîmes

Palpation du chevauchement sutural (fronto-parietal gauche), 2ème séance d'Ostéopathie - Nourrisson de 13 mois

(1ère séance à 1 mois)

- "à partir de quel âge peut-on emmener un nourrisson ?"

Il n'y a pas d'âge minimal, à chaque âge (ou stade de développement) correspond des techniques spécifiques. 

- "Combien de séances faut-il prévoir ?" 

Dans le cas des plagiocéphalies : tout dépend de l'âge du nourrisson et de l'importance du méplat. 

L'idéal est une première consultation avant 7 semaines post-natale. 

Le temps nécessaire entre 2 consultations varie de 3 à 4 mois. 

En général à la deuxième consultation (entre 3 et 6 mois) le méplat n'est plus vraiment visible.

S'il n'y a pas de pathologie ORL, d'asymétrie faciale ou de torticolis associé, une 3ème consultation n'est pas utile. 

Passé 15 mois, corriger une plagiocéphalie est impossible. Le traitement en Ostéopathie ne permettra qu'un confort musculaire (cervicale, masticatoire, etc.)